Les voitures électriques consomment nettement moins de matières premières

Les voitures électriques consomment nettement moins de matières premières

Les voitures électriques sont beaucoup moins gourmandes en matières premières que les voitures thermiques. Une étude de l’ONG européenne Transport & Environment publiée lundi montre que la dépendance de l’Europe au pétrole brut l’emporte de loin sur ses besoins en matières premières pour batteries. [Lire plus…]

Ndlr : Le mot-clé ici c’est « de loin ». Parce qu’en fait c’est indiscutable tellement la différence est considérable. La voiture électrique s’inscrit dans un schéma beaucoup plus circulaire et ça va augmenter continuellement. La voiture thermique, au long de sa vie, ne fait que consommer du carburant et de l’huile. La voiture électrique participe à la transition énergétique en contribuant à la régulation de la consommation. Plus il y en aura et plus il y aura de batteries à recycler (aujourd’hui il n’y en a pour ainsi dire pas) et plus elle s’inscrira dans un schéma circulaire. Mais ça va s’amplifier dans l’avenir lorsqu’elle sera en fibre de carbone à base de CO2, recyclant même le carbone atmosphérique que la voiture thermique rejette.

Comme dirait l’image : y’a pas photo !