Lavo, la première batterie à hydrogène pour les particuliers

Lavo, la première batterie à hydrogène pour les particuliers

Pour devenir autonome en énergie, il ne suffit pas d’installer des panneaux solaires sur son toit: lorsque le soleil se fait rare, ou que les panneaux sont recouverts de neige, on se retrouve dans le noir. [Lire plus…]

Ndlr : Beaucoup trop chère, peut-être pas encore suffisamment performante. Mais il n’en reste pas moins que d’avoir un stockage hydrogène chez soi apporte l’avantage de pouvoir stocker en été quand il y a beaucoup de production, pour pouvoir récupérer l’énergie l’hiver. Il y a donc certainement une voie à ouvrir dans cette direction. Mais cette batterie ne le permet pas puisqu’elle ne stocke tout simplement pas grand-chose, elle est donc conçue pour du stockage à court terme, comme des batteries. Et pour du stockage long terme il existe d’autres solutions.

Il n’en reste pas moins que la voie est ouverte et qu’il y a fort à parier qu’il va se produire des choses dans les années à venir avec l’hydrogène à domicile.

Rappelons juste qu’il est faux de dire qu’il n’y a pas de « matériaux toxiques dans la pile à hydrogène contrairement aux batteries ». Dans les batteries, il n’y a pas de terres rares, et le lithium n’a rien de toxique. Alors que la pile à combustible a des besoins plus prégnants.