Le Parlement européen interdit l’huile de palme carburant

Le Parlement européen interdit l’huile de palme carburant

Le Parlement européen a voté l’interdiction de l’huile de palme dans les biocarburants. Cette huile dont la production est responsable d’une déforestation massive en Asie du Sud-est, on la retrouve plus souvent dans nos moteurs que dans nos assiettes.
[ Lire plus… ]

Ndlr : Tout agrocarburant devrait être interdit. Il vaut bien mieux rouler au pétrole qu’au biocarburant à partir de production ou déchets agricoles. Le pétrole est bien moins polluant et bien moins destructeur, d’une part, on ne déforeste pas pour du pétrole. Sur 1 hectare consacré à un puits de pétrole on fait rouler des centaines de milliers de véhicules et ne nécessite pas beaucoup d’énergie, alors que pour produire les agrocarburants, il faut déjà cultiver ce qui est le plus producteur de CO2.   D’autre part, la production agricole dédiée au carburant fait concurrence à la production agricole alimentaire. Aujourd’hui, 5% des surfaces agricoles mondiales servent à produire du carburant, c’est juste gigantesque. Il y a des cas où c’est plus avantageux, comme en Amazonie, où les exploitations très profondément enfoncées dans la jungle produisent leur propre carburant, mais pour la distribution générale, ça n’a pas lieu d’être.   Et tout ce qui est produit à partir de déchets agricoles, c’est de la matière organique en moins dans les champs, donc des engrais chimiques en plus.