Automobile : Bosch, Audi… ces groupes qui misent sur l’hydrogène

L’hydrogène pourrait représenter pas moins de 18 % de la demande en énergie finale dans le monde d’ici 2050. [Lire plus…]

Ndlr : L’hydrogène est une solution transitoire pour les véhicules, aujourd’hui. Mais d’ici 2050 il y aura belle lurette qu’un certain nombre de véhicules dépourvus de batteries circuleront.

Déjà aujourd’hui les voitures électriques circulent avec l’énergie économisée sur la production de carburant qu’il n’a pas été nécessaire de fabriquer, mais elles vont encore radicalement diminuer. Dès cette année sortent les premières voitures urbaines qu’il n’est pas nécessaire de recharger du tout pour des trajets quotidiens de quelques km. Et dans l’avenir elles seront de plus en plus efficientes et la recharge ne deviendra plus qu’occasionnelle et le stockage se fera dans la carrosserie en fibre de carbone produit à partir de CO2 extrait de l’atmosphère. De sorte que chaque véhicule circulant deviendra un puits de carbone.

Laisser un commentaire

Fermer le menu