Voici la première “feuille bio-solaire” qui vise à purifier l’air pollué de Londres

Voici la première “feuille bio-solaire” qui vise à purifier l’air pollué de Londres

Une technologie expérimentale de purification de l’air sera déployée à Londres durant les prochaines semaines. L’idée : installer une “feuille biosolaire” capable d’éponger le dioxyde de carbone tout en libérant de l’oxygène [Lire plus…]

Ndlr : Voilà l’industrie de l’exploitation de la manne du CO2, qui est rien de moins que le pétrole du 21ème siècle, dont je parle depuis des années, qui arrive.

Le CO2 est notre richesse pour la croissance écologique du 21ème siècle. Et là, lisez bien, ce dispositif peut permettre de produire de la protéine alimentaire, nous allons manger notre pollution dans une alimentation de plus en plus synthétique, plus saine parce que plus équilibrée et non exposée aux polluants, adaptée à notre profil génétique. Imaginez une nature où l’agriculture occupe 30% de surface en moins.

Nous allons consommer du pétrole et du charbon –mais de moins en moins– pendant encore 20 ans puisqu’il va disparaître, ainsi que le charbon, vers 2040.
Entretemps l’industrie capable de le remplacer se sera déployée et aura déjà résorbé des masses de CO2 alors que nos émissions auront déjà considérablement diminué. En 2050 l’humanité sera neutre, voire négative en émissions de CO2. Dans les deux décennies suivantes elle va s’en gaver goulûment, tant et si bien qu’il y a de bonnes chances pour que nous commencions à en manquer dès 2070 et qu’en 2080 on invente « la taxe carbone », visant à taxer les entreprises qui ont trop consommé de CO2 et n’ont pas assez pollué en compensation.

Laisser un commentaire

Fermer le menu