Le FMI estime que la taxe carbone est le moyen le plus efficace pour lutter contre la pollution

Le FMI estime que la taxe carbone est le moyen le plus efficace pour lutter contre la pollution

La taxe carbone, fixée autour de 70 dollars la tonne de CO2, est l’instrument le plus efficace pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, estime le Fonds monétaire international (FMI) dans un rapport publié vendredi. [Lire plus…]

Ndlr : C’est l’évidence même, encore faut-il que le carbone soit valorisé. A son cours actuel il a peu d’efficience. Mais dès que l’industrie du captage du CO2 va se développer et à sa suite des filières de transformation de ce CO2 en produits du quotidien, son cours va s’envoler. Et alors il deviendra vraiment rentable pour les industries émettrices d’investir pour réduire leurs émissions.

Par contre elle ne doit pas être appliquée aux particuliers, qui ne sont pas responsables du fait que le carburant qu’on leur vend pollue. Plus que ça, non seulement le carburant qu’on leur impose pollue, mais en plus on interdit de produire soi-même son carburant, même s’il est écologique ou d’en importer d’ailleurs quand il en existe. Donc on a organisé la société pour que le commun des mortels pollue. Et contrairement à l’industrie s’il réduit ses émissions de CO2, il n’a pas de retombées, il ne bénéficie de rien. Bien sûr, il y a des aides pour changer de véhicule, mais encore faut-il avoir les moyens d’en profiter. Ces aides ne font que creuser l’inégalité envers les plus pauvres par répercussion.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
EnglishFrench