La fibre de carbone peut stocker de l’énergie dans la carrosserie d’un véhicule

La fibre de carbone peut stocker de l’énergie dans la carrosserie d’un véhicule

Une étude menée par l’Université de technologie Chalmers, en Suède, a montré que les fibres de carbone peuvent fonctionner comme des électrodes de batterie, stockant directement l’énergie. Cela ouvre de nouvelles opportunités pour les batteries structurelles, où la fibre de carbone devient une partie intégrante du système énergétique. L’utilisation de ce type de matériau multifonctionnel peut contribuer à une réduction significative du poids des aéronefs et des véhicules du futur – un défi majeur pour l’électrification. [Lire plus…]

Ndlr : C’est l’une des évolutions majeures attendues de la voiture électrique, disons à horizon de dix ans. La structure elle-même devient un stockage d’énergie, en tous cas partiel, supprimant ou réduisant la nécessité d’avoir des batteries et ce de manière plus efficiente, puisqu’il s’agit en réalité d’un système de condensateur. L’avantage du condensateur est sa vitesse de charge instantanée. De disposer d’un condensateur sur une voiture permet de récupérer l’énergie par exemple de l’oscillation des amortisseurs, mais aussi du freinage et de se passer ainsi totalement de freins. Aujourd’hui, les voitures électriques ont des freins, ce qui est aberrant puisqu’avec une propulsion électrique ce n’est pas nécessaire. Mais la technologie des condensateurs n’est pas assez aboutie pour s’en passer. Pour que le moteur puisse freiner le véhicule, il faut que la production brutale d’énergie produite au moment du ralentissement puisse aller quelque part, s’il n’y a pas de voie d’échappement, il n’y a pas d’énergie et donc pas de freinage. Avec un supercondensateur, c’est lui qui reçoit l’énergie et ensuite il peut tranquillement l’injecter dans les batteries à leur rythme.

Ainsi, demain les véhicules pourront être équipés d’une petite pile à combustible, pas très puissante, mais qui travaille jour et nuit et donc recharge un petit pack de batterie. D’un supercondensateur permettant de collecter toutes les petites énergies aujourd’hui perdues à bord du véhicule. Une carrosserie photovoltaïque qui recharge les batteries avec la petite pile à combustible. Et avec ce genre de véhicule, avec 10 litres d’eau par semaine, on parcourt sans problème 100 km par jour sans JAMAIS recharger les batteries ni polluer, l’autonomie est illimitée s’il ne s’agit que de petits parcours au long de la journée, pour aller au travail ou faire ses courses. Il n’y a qu’en cas de grand parcours, pour aller voir tatie à l’hôpital à l’autre bout de la France ou les vagues gelées en Normandie quand nous aurons inversé le réchauffement climatique qu’il faudra recharger.

Et ce n’est pas tout, cette fibre de carbone capable de stocker l’énergie sera produite à partir du CO2 extrait de l’atmosphère par une nouvelle industrie à naître dans les prochaines années. Ainsi, plus vous achèterez de voitures en fibre de carbone ou plus vous prendrez l’avion en fibre de carbone et plus vous DEpolluerez l’environnement.

L’avenir de l’humanité passera par la croissance et la consommation, l’opulence…

Laisser un commentaire

Fermer le menu