SONDAGE EXCLUSIF YOUGOV : LES FRANÇAIS REFUSENT DE PAYER LEURS BILLETS DE TRAIN PLUS CHERS POUR MAINTENIR LES PETITES LIGNES

Chaque année, la SNCF dépense des sommes considérables pour maintenir les « petites lignes » de province. Notre sondageYouGov indique que 54% des Français ne sont pas prêts à payer plus cher leurs trajets pour sauver ces dessertes. Explications. [Lire plus…]

Ndlr : Le train est la diligence du 21ème siècle. Il est complètement obsolète et compromet absurdement de surcroît le développement des nouveaux moyens de transport en assurant l’essentiel du transport de masse de la clientèle de ces nouveaux moyens de transport qui représentent l’avenir.

Il coûte des milliards en subventions chaque année alors que le secteur des transports est celui qui rapporte le plus. Et si là ce n’est plus le cas, c’est à cause du tout-TGV. Lorsque le train a été créé, c’était pour alimenter les usines de la révolution industrielle en matière première et énergie et en exporter les productions. Les passagers étaient alors du fret supplémentaire. D’ailleurs, la classe inférieure voyageait avec le fret. Chaque ligne était donc très rentable. Aujourd’hui, non seulement le fret ne représente plus qu’une fraction du transport, au bénéfice du transport passager, beaucoup moins rentable, parce que les voies du TGV coûtent bien plus cher que des voies standard…alors qu’on ne peut pas y transporter du fret, trop lourd pour ces voies fragiles. Au lieu d’investir 10 millions par km pour transporter tout et n’importe quoi, on dépense 20 millions par km pour transporter des passagers dans des rames qui coûtent une fortune, ce qui fait du transport passager le moins rentable du rail.

Il faut couper les subventions au train et réorienter cet argent économisé vers le développement des nouveaux moyens de transport pour déployer une nouvelle industrie à très forte valeur ajoutée. Des véhicules en petit collectif, électriques, silencieux, autonomes, qui désenclaveront les campagnes en allant chercher sur commande les gens directement chez eux.

Donc non, il faut au contraire baisser le prix du billet, quittes à ce que la SNCF se débarrasse de toutes les lignes non rentables en compensation et ainsi pouvoir se concentrer sur l’avenir. Ce qui favoriserait le rail pour la grande distance par la baisse du prix du billet et favoriserait les nouveaux moyens de transport pour les petites distances.

Maintenir le train à tout prix, c’est comme si nos ancêtres s’étaient battus pour maintenir les lignes de diligences au 19 ème siècle.