Budget : Les niches fiscales battent des records et atteignent 100 milliards d’euros en 2018

Le montant des niches fiscales dépasse les 100 milliards d’euros cette année (100,4 milliards d’euros), en hausse de sept milliards par rapport à 2017, selon des informations divulguées par le ministère des Finances. Bercy prévoit toutefois une diminution dès l’année prochaine. [Lire plus…]

Ndlr : Les niches fiscales représentent donc un montant 40% plus conséquent que l’impôt sur le revenu, faut imaginer ! La France c’est ça, on l’accuse d’avoir des impôts très élevés, mais en réalité elle est littéralement un paradis fiscal pour les riches. Plus on est riche, aussi bien en tant que particulier qu’entreprise et plus on bénéficie de niches fiscales et donc moins on paie d’impôts. Ainsi c’est l’artisan/PME/TPI/TPE du coin ou le cadre moyen/petit patron qui paient des impôts, les grandes entreprises et les riches eux ont les niches fiscales pour les éviter.

Forcément, si d’un côté on baisse l’impôt sur les sociétés, qu’on fait des jolis cadeaux sous forme de subventions plus ou moins masquées et qu’en plus on crée autant de niches fiscales, rien d’étonnant à notre situation.

Et ce n’est pas tant une question de niveau d’imposition, qui est déjà bien assez élevé, mais de qualité d’impôt. Il ne s’agit pas d’imposer plus, mais d’imposer mieux.