L’agroécologie pourrait nourrir et sauver la planète, selon l’ONU

Pour nourrir le monde tout en préservant la planète du réchauffement, l’ONU encourage l’agroécologie, un tournant historique après plusieurs décennies de « révolution verte » basée sur l’agriculture intensive, désormais au banc des accusés. [Lire plus…]

Ndlr : il ne s’agit bien évidemment pas d’une « agriculture bio » au sens où nous l’entendons. Il s’agit d’une agriculture high-tech, impliquant des plans sélectionnés, l’utilisation de technologies de pointe.

Pour info complémentaire sur le rapport d’Oliver de Shutter.

Laisser un commentaire

Fermer le menu