BIOCARBURANT: LES DÉPUTÉS VOTENT CONTRE L’UTILISATION DES RÉSIDUS D’HUILE DE PALME

BIOCARBURANT: LES DÉPUTÉS VOTENT CONTRE L’UTILISATION DES RÉSIDUS D’HUILE DE PALME

L’amendement voté propose d’exclure de la liste des biocarburants les produits qui intègrent des résidus d’huile de palme, des acides gras connus sous l’acronyme PFAD. [Lire plus…]

Ndlr : Et ça alors que c’est l’huile de palme qui est de loin la moins destructrice. L’huile de palme est six fois plus productive que toute autre production. De s’opposer à l’huile de palme revient à favoriser le colza, le maïs, le tournesol ou la betterave, moins productifs, et donc à déboiser six fois plus l’Amazonie pour produire ce qu’on ne produit pas chez nous pour compenser ce qu’on boycotte sur l’huile de palme.

La bêtise profonde ! Ce qu’il faut, c’est interdire tout biocarburant d’origine agricole, même à partir de prétendus « déchets ». Parce que le déchet n’existe pas en agriculture, il n’y a que de la matière organique à valoriser. Et ce qui sert aux biocarburants c’est de l’engrais chimique en plus pour compenser le manque d’apport de matière organique. D’une manière générale, tous les agrocarburants sont pire que le pétrole.