Un bébé de 7 mois meurt pour avoir été nourri avec du lait végétal

Un bébé de 7 mois meurt pour avoir été nourri avec du lait végétal

Végétariens et propriétaires d’un magasin biologique, les parents encourent 18 ans de prison.
[ Lire plus… ]

Ndlr : Ces croyances mystiques débiles font encore et encore des ravages !   J’ai encore lu dans un lien de l’interview des fondateurs de L214 qu’il est désormais reconnu que le véganisme est adéquat à tous les âges et que de penser le contraire est une croyance.   Une fois adulte, la ration de protéines n’est plus la même et les besoins sont différents. Si on compense quelques carences, comme la B12, on peut être végan toute sa vie, même si ce n’est rien d’autre qu’une approche sectaire du végétalisme.   C’est toute la différence entre le végétalisme, qui n’est rien d’autre que du végétarisme extrême et le véganisme, qui est une secte, avec un dogme, qui repose sur des croyances, soutenues par des gourous qui se font des fortunes avec leurs bouquins pleins de conneries, portées par des adeptes obnubilés.   Pourtant, les enfants végans affichent tous un retard systématique de croissance, que leurs parents non seulement nient, mais vont jusqu’à affirmer que ce n’est pas parce qu’il n’est pas obèse comme les enfants des moutons du capitalisme (si si, je l’ai entendu) qu’il n’est pas normal et qu’en fait il a la constitution qu’un enfant bien nourri devrait avoir.  Lorsqu’un enfant végan arrive à l’hôpital, il est le cauchemar des médecins, qui doivent faire appel à des biologistes, parce que comme l’enfant est allergique aux protéines de haute teneur, qui sont la première étape à leur apporter, ils ne peuvent même pas le nourrir. C’est si complexe et les dommages sont si graves sur l’enfant qu’à Montréal une unité spéciale a été ouverte à l’hôpital central.   Il est temps de sévir contre ces sectes qui engendrent de plus en plus de malheurs.   Pour moi, de lire que la mère se défend en affirmant se lever jusqu’à 4x par nuit alors même que le bébé était tout maigre et vomissait depuis plusieurs mois, c’est littéralement un aveu d’empoisonnement volontaire : « tiens, puisque ça te fait crever, prends-en encore un peu ». Ces gens sont des assassins, ils ne pourront jamais se réfugier derrière quoi que ce soit de pertinent.