Philippe Chalmin: « La Chine contrôle de très nombreux matériaux stratégiques pour la transition énergétique »

Philippe Chalmin: « La Chine contrôle de très nombreux matériaux stratégiques pour la transition énergétique »

Philippe Chalmin, professeur d’histoire économique à l’université de Dauphine, qui coordonne le rapport Cyclope publié le 26 mai, explique en quoi les matières premières sont un élément majeur du commerce international. [Lire plus…]

Ndlr : Ce n’est pas tout-à-fait vrai.

« Si tout le monde adopte demain les véhicules électriques, nous aurons besoin de batteries et nous n’avons ni cobalt ni lithium sur le sol français, et peu en Europe. Si l’hydrogène se développe, nous aurons un besoin considérable de platine russe ou sud-africain. »
Le cobalt est consommé essentiellement par l’industrie pétrolière. Plus il y a de voitures électriques en circulation, moins le pétrole consomme de cobalt. Sachant que la voiture électrique en consomme vraiment très très peu et pour certaines pas du tout.
Le lithium, il y en a partout, y compris sur sol français, en Alsace il y a un gros gisement. Et nous en avons aussi dans le Rhin, largement de quoi alimenter toute l’industrie si nécessaire.
Le platine n’est quasiment plus utilisé dans les piles à combustible, parce qu’il est cher et peu performant. Les dernières générations de piles à combustible n’en contiennent pas du tout et sont bien plus performantes.
Par ailleurs la transition énergétique ne nécessite pas de matériaux rares, tout simplement pas. Du moins pas plus que les technologies actuelles.
Tout ceci ne signifie pas qu’il ne faut pas prendre en compte le fait que la Chine contrôle la majorité des métaux et terres rares et en tirer les conclusions qui s’imposent, bien sûr, mais juste que c’est en fait techniquement sans importance. Bien au contraire, notre voie est plutôt d’apprendre à s’en passer, d’exploiter notre connaissance technologique pour les remplacer. Et aussi de mettre en place une industrie du recyclage, parce que les montagnes de poubelles qui émaillent la planète sont gavées de ces matériaux.