Les panneaux solaires, la solution pour décupler l’autonomie des Tesla ?

Les panneaux solaires, la solution pour décupler l’autonomie des Tesla ?

L’autonomie est souvent pointée du doigt par les consommateurs comme frein principal pour passer le cap des voitures électriques – bien que leur prix représente également un obstacle pour beaucoup, notamment pour une Tesla. Un facteur qui est pourtant amélioré d’années en années, à mesure que les technologies évoluent, mais une solution déjà existante permettrait de pallier le problème dès à présent : les panneaux solaires. [Lire plus…]

Ndlr : Ca n’a aucun intérêt d’avoir beaucoup d’autonomie. Ce n’est pas l’autonomie qui pose problème, mais le temps pour recharger. C’est récent que l’autonomie des voitures a augmenté. En 1970, on pouvait lire sur le prospectus de la Ford Taunus 1,6 : « grande autonomie de 350 km ». Les Traction avaient une autonomie de 250 km. Et à l’époque il n’y avait pas de stations-service dans les campagnes, on faisait le plein avec des bidons.

L’important c’est donc la recharge rapide. De mettre des cellules solaires permet non seulement de récupérer en permanence de l’énergie, mais également du coup d’avoir un pack de batteries plus petit pour la même autonomie et donc qui se rechargera plus vite. L’objectif est de parvenir à avoir une autonomie de 300 km avec une capacité de recharge en quelques minutes. Et plus le véhicule est léger et plus il est efficace et donc plus il a de l’autonomie avec une petite batterie. Et plus il y a de cellules solaires moins il y a de batteries et donc plus il est léger et donc plus il a d’autonomie. Et la recharge rapide est un mix de la taille de la batterie, de la puissance du chargeur et de la technologie des batteries pour accepter la puissance de charge et pour avoir de la densité énergétique.

Si Musk n’a pas mis de cellules solaires, c’est parce qu’aujourd’hui elles sont trop peu efficaces pour que ça justifie d’en mettre sur une si petite surface. Avec une Tesla, on récupère 300 km d’autonomie en une quinzaine de minutes, d’ajouter quelques mètres carrés de cellules solaires qui ne font qu’alourdir encore le véhicule et le rendre plus cher pour apporter au plus 20 km par jour n’a aucun sens. Et c’est également la raison pour laquelle, comme on peut le lire dans l’article, l’intérêt visé ici n’est pas l’autonomie.