Barnier sur le Brexit : « Jamais le risque d’un no deal n’a paru aussi élevé »

Au lendemain du rejet de l’accord par le Parlement britannique, les Européens redoutent un blocage total des négociations. [Lire plus…]

Ndlr :  Moi je dis que je n’aime pas le ton de Barnier, qui laisse entendre qu’ils seraient prêts à des concessions pour éviter le no-deal. Et ça, ce serait une gigantesque bouffée d’antieuropéanisme.

Les britanniques font leur choix et qu’ils sortent, on se démerdera. Et même sur le délai supplémentaire, je ne suis pas d’accord personnellement si ça doit leur permettre d’avoir des eurodéputés. Ce sont déjà les britanniques qui ont tapé du poing sur la table pour intégrer les pays de l’Est le plus rapidement possible et maintenant qu’ils ont pourri l’UE ils la quittent et imposent en plus leurs conditions ?

En Suisse on dit : « ça va le chalet ou bien ? »…

Laisser un commentaire

Fermer le menu