Un monde sans pesticides

Quelles alternatives pour une agriculture sans pesticides ? [Lire plus…]

Ndlr : Il est clair qu’il va falloir évoluer, en introduisant une agriculture high-tech (et non pas « bio » comme l’imaginent les gens, non, on ne peut pas se passer de pesticides. Pour s’en passer, il faut un système de culture). Mais la transition coûte cher, pour chacun des agriculteurs. Et pour cela il faut à minima les désendetter. L’immense majorité des agriculteurs n’a tout simplement pas les moyens d’investir pour changer de mode de culture, ce qui implique d’autres matériels et d’autres infrastructures. Ils ont investi dans des fosses de séparation, des épurateurs, des places de lavage de tracteur, des épandeurs de plus en plus complexes et dédiés et là tout ça devient tout bonnement inutile.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
EnglishFrench