Sheryl Connelly (Ford) : « Le concept de propriété automobile est propice à la disruption »

Alors que les plus grands constructeurs de la planète sont tous réunis au Salon automobile de Genève, nous avons interrogé une spécialiste de la voiture du futur : Sheryl Connelly, responsable Tendances & Prospective chez l’américain Ford. [Lire plus…]

Ndlr : C’est le modèle que je vous décris depuis un certain temps qui se précise, à savoir que l’objet même des constructeurs automobiles va changer. De simples fabricants fournissant des produits à des commerçants, ils vont devenir pourvoyeurs de kilomètres de masse transportée. Et ça se traduira via divers modèles économiques disruptant profondément le modèle actuel consistant à commander une voiture et la revendre à un particulier qui la revendra à un autre d’occasion jusqu’à sa destruction. Il y aura des courtiers d’autopartage, des courtiers en déplacements, on paie au kilomètre ou à la tonne. Des véhicules modulaires, on ne les remplace jamais, on ne remplace que la partie vieillissante. Des coopératives de quartier autour des véhicules communs. Tout devient possible et seule l’imagination humaine sera la source de ce devenir.

Laisser un commentaire

Fermer le menu