Sea-Watch 3, l’honneur de désobéir

La presse italienne salue globalement le courage de Carola Rackete, 31 ans, capitaine du navire humanitaire Sea-Watch 3 qui a forcé le blocus italien pour aller débarquer 42 migrants dans le port de Lampedusa. Jaïr Boslonaro éclaboussé par un scandale de stupéfiants. Il pleut (enfin) en Inde. [Lire plus…]

Ndlr : N’oublions pas Pia Klemp, l’autre capitaine, allemande elle aussi, qui précédait Carola Rackete aux commandes du Sea-Watch 3, qui risque 20 ans de prison pour les mêmes faits. https://www.ouest-france.fr/monde/migrants/portrait-pia-klemp-la-capitaine-allemande-qui-n-abandonne-pas-les-refugies-6392599

Que ces femmes sont courageuses, c’est bien des femmes que le changement viendra. En attendant, l’Europe n’est pas plus digne que les USA en ce moment.

Laisser un commentaire

Fermer le menu