Révolution digitale : ces professions qui vont disparaître

Selon une étude du think tank libéral Institut Sapiens, cinq métiers sont en sursis : comptable, caissier, employé de banque ou d’assurance, secrétaire de direction et manutentionnaire. [Lire plus…]

Ndlr : Et c’est évidemment une excellente nouvelle, à plus d’un titre. C’est un vrai progrès d’évolution de l’humanité qui accède au rang qui lui revient de droit.

L’idée même qu’il est normal de travailler est absurde, sans fondement et parfaitement méprisante de la naturalité humaine, c’est faire preuve d’un considérable et pathétique manque de considération pour l’humain.

La disparition de l’emploi ne signifie pas oisiveté, ni chômage, mais une nouvelle couche socio-économique par l’économie collaborative de l’intelligence collective. Une évolution naturelle normale.

Le 19ème siècle a été celui de la puissance grâce à l’avènement des machines,
Le 20ème siècle a été celui de la croissance, grâce à l’exploitation des machines.
Le 21ème siècle sera celui de l’intelligence, grâce à l’automatisation des machines.

La  transition sociétale est une évolution naturelle, logique, presque mécanique. Et tant que nous ne la ferons pas nous aurons de plus en plus de misère, de plus en plus de précarité et de moins en moins de croissance, avec toutes ses conséquences, y compris écologiques.

A noter que les prévisions de disparition de ces métiers sont beaucoup trop pessimistes, en réalité les salariés de ces secteurs seront libérés beaucoup plus tôt. La diminution des effectifs ne présume rien de leur disparition. La disparition se produit aujourd’hui progressivement et s’achèvera brutalement dès lors que les capacités logicielles le permettront, quasiment du jour au lendemain. D’ici 10 ans il n’y a plus de comptables. Déjà aujourd’hui ils ne sont plus nécessaires, les logiciels sont capables de les remplacer. Le fait de facturer induit automatiquement les ventilations comptables et pour extraire un bilan à tout moment il suffit de quelques clics.

Même les experts-comptables vont disparaître, parce que l’inviolabilité des logiciels est déjà meilleure garante de la probité des comptes.

Laisser un commentaire

Fermer le menu