Notre-Dame-Des-Landes : l’Etat va devoir indemniser Vinci

Notre-Dame-Des-Landes : l’Etat va devoir indemniser Vinci

[ Lire plus… ]

Ndlr : Ca ne viole en rien le droit de mettre sur la table des négociations les futurs PPP. Vinci n’est pas en position de force dans le dossier, contrairement à ce que vous prétendez.   Bien sûr que Vinci doit être indemnisé, ils ont engagé des dizaines de millions dans l’histoire, mais des dizaines de millions, ce n’est pas des centaines de millions.  Ensuite, outre l’attribution du PPP de Rennes, qui se fera par les voies habituelles d’adjudication des marchés publics, il y a l’étendue des contrats.   Enfin, Vinci est un partenaire étroit de l’Etat et a d’ores-et-déjà annoncé souhaité le rester. Et sur ce point le gouvernement ne m’inquiète pas, ils ne se laisseront pas marcher dessus. Si Vinci souhaite conserver sa place, ils devront mettre du monoxyde de dihydrogène dans leur lavasse.   Donc oui, Vinci sera indemnisé, c’est normal, mais ce ne sera pas les 350 millions prévus dans le contrat de PPP, tout simplement parce que les conditions qui prévalaient lors de la signature de ce PPP n’existent plus aujourd’hui et donc Vinci ne peut s’en prévaloir.