Les robots, précieux alliés dans la crise sanitaire, mais à quel prix pour l’emploi?

Les robots, précieux alliés dans la crise sanitaire, mais à quel prix pour l’emploi?

Quand les contacts humains doivent être limités au maximum, ils peuvent sauver des vies et des usines. Mais les robots, plus visibles que jamais depuis le début de la pandémie de coronavirus, vont-ils aussi amplifier le chômage de masse provoqué par la crise? [Lire plus…]

Ndlr : Dans l’immédiat, il y a encore bien trop d’emplois. C’est une phase de transition. Dans l’avenir les robots seront le socle de la transition écologique, en libérant la société de la pollution du travail et en étant construits avec des matériaux à base de CO2.

 
La #TransitionSociétale est en route, quelles que soient les résistances. La société de 2030 ne ressemblera pas à celle de 2020, tout comme celle de 1930 ne ressemblait plus à celle de 1920 et celle de 1830 à celle de 1820.
 
Il faut une génération pour que la société évolue, soit environ 30 ans. Voilà pourquoi chaque nouveau siècle commence trente ans après le calendrier. Nous sommes toujours au 20ème siècle, mais cette décennie est celle du basculement vers le 21ème et les robots et l’IA en seront les éléments-clé.
 
Après ça, les emplois restants seront revalorisés puisqu’alors les humains les occupant seront indispensables et leurs salaires ne seront plus dilués par les emplois inutiles. Et le reste de la population, libérée du travail, pourra enfin se rendre utile au lieu de gâcher sa vie bêtement à vivre aux crochets d’une entreprise en prenant la place d’un robot plus efficient qu’elle.