Les Français veulent moins de scoop et plus de travail contre les fake-news

Viavoice publie ce samedi son baromètre annuel des attentes des Français vis à vis des médias. Un baromètre particulier, alors que le mouvement des « Gilets jaunes » a fortement modifié les priorités du gouvernement. [Lire plus…]

Ndlr : Je le constate personnellement de plus en plus fréquemment. De plus en plus de gens se retrouvent désabusés lorsqu’ils comprennent que ce qu’ils avaient intégré comme vrai s’est avéré faux et que le combat qu’ils ont mené était non seulement inutile mais qu’éventuellement ils ont eu l’air con, sans parler de la démarche intellectuelle fastidieuse pour reconstruire sa pensée et le doute permanent dans lequel ils vivent : qui, que, quoi croire ?

Alors, bien sûr, la vérité se trouve dans les « vrais » médias, mais elle est traitée parfois de manière simpliste, avec des titres « putaclic » et selon l’orientation politique du média. Et on n’y trouve pas tout, il faut s’informer soi-même ailleurs. Et parfois ils diffusent eux-mêmes de fausses infos qui même si elles sont corrigées par un erratum très rapidement, celui qui l’a lue et sait qu’elle est fausse n’a peut-être pas vu la correction et alors sa confiance en les médias est entamée.

Nous vivons une guerre de l’information. La désinformation, les populismes, le conspirationnisme, ont toujours existé, mais jamais ils n’avaient bénéficié d’un tel haut-parleur. Et en réalité pour leur permettre d’exister, parce qu’ils ont un rôle à jouer dans la construction de la pensée, de vrais médias se chargeaient de les diffuser, comme Le Canard Enchaîné, par exemple, qui à la base n’était rien de moins qu’un diffuseur de hoax. Désormais, la situation est différente et tout le monde doit apprendre à vérifier chaque info et faire le tri entre ce qui est crédible et ce qui ne l’est pas. Si on adhère aux thèses farfelues des partis populistes, on ne doit pas prendre leur vérité comme vraie, mais choisir d’y croire. C’est toute la différence entre décider de ce que l’on souhaite et subir l’infox.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
EnglishFrench