« Le socle des éoliennes resteront dans le sol » après leur démantèlement ? La loi française prévoit le contraire

« Le socle des éoliennes resteront dans le sol » après leur démantèlement ? La loi française prévoit le contraire

Une publication partagée plus de 5.600 fois sur Facebook, datée du 9 février, identique à une précédente du 26 janvier partagée plus de 15.000 fois, affirme qu’il faut injecter 1.500 tonnes de béton dans le sol pour former le socle d’une éolienne terrestre et qu’après son démantèlement, le socle et la partie en ferraille restent dans le sol. Les chiffres sur la quantité de béton utilisée apparaissent exagérés et la dernière moitié de l’affirmation est fausse car la loi impose depuis 2020 en France un démantèlement complet de l’installation, dont les fondations doivent être excavées, à moins qu’une autre éolienne ne la remplace, ainsi qu’un recyclage des matériaux qui la composent, selon des experts consultés par l’AFP. [Lire plus…]