Le Brexit coûte déjà un milliard d’euros à Airbus et à ses sous-traitants

Pour anticiper la sortie du Royaume-Uni de l’UE et ne pas souffrir d’un manque de pièces, l’avionneur constitue des réserves, qui coûtent à lui et ses sous-traitants un milliard d’euros. [Lire plus…]

Ndlr : Un milliard qui profite à Boeing qui jubile… C’est clair qu’il va être difficile de maintenir Airbus au RU et qu’il faudra bien changer de sous-traitants, sous peine de gonflement du prix des Airbus.

Laisser un commentaire

Fermer le menu