La Blockchain annonce-t-elle la fin des impôts ?

La Blockchain annonce-t-elle la fin des impôts ?

La technologie décentralisée de la blockchain est un outil remarquable pour vérifier la bonne gestion de l’argent commun de manière institutionnelle, voir démocratique, ou même citoyenne. (*) Par Yann Le Floch, expert en monnaies digitales. [Lire plus…]

Ndlr : J’avais écrit en 2017 un article intitulé « Avec la blockchain et les cryptomonnaies la fin des impôts ? », malheureusement suite à un crash il a disparu dans le néant. Cela dit, ce qui est écrit ici correspond tout-à-fait à ma conception de l’économie, consistant à remettre en mains citoyennes une fraction de la création monétaire par le crédit, pour financer des projets et ainsi influer démocratiquement directement sur les grandes orientations politiques et économiques. Au lieu de participer via du crowdfunding, dont la portée est très limitée, le citoyen utiliserait le crédit, comme le font les banques, pour soutenir les projets qu’il souhaite voir émerger pour lui dans l’avenir, retirerait les fruits de sa contribution personnelle et verrait ainsi son épargne protégée puisque non compromise dans la transaction.

J’ai inventé ce système bien avant l’invention de la blockchain, mais le concept de « quote-parts » sur lequel il repose correspond tout-à-fait à la notion de blockchain. https://courantconstructif.com/lami-leconomie-de-lavenir/
A noter qu’en permettant la centralisation de l’intégralité des transactions, la blockchain permet également la micro-taxation et donc l’abolition de toute forme d’impôt, y compris la TVA. Tout serait beaucoup plus simple et transparent pour tout le monde.
https://lmc.today/un-economiste-veut-remplacer-tous-les-impots-par-une-seule-taxe/