IA dans le militaire : la France reste dans la course aux armements

L’intelligence artificielle (IA) va sans doute modifier en profondeur la manière de faire la guerre. Cette guerre du futur est-elle déjà en action sur les théâtres d’opérations ? Pas encore, mais les armes automatisées sont inéluctables. [Lire plus…]

Ndlr : « Les armées occidentales vont devoir anticiper toutes les éventualités lors d’un conflit armé, y compris l’éventualité que leurs ennemis potentiels ne s’embarrassent pas de questions éthiques »

C’est précisément ce que j’écrivais dans mon article de 2015 « pourquoi il ne faut pas s’opposer aux robots tueurs » en réponse à la polémique qui sévissait quand à leur potentielle interdiction.

Non, non seulement il ne faut pas s’y opposer, mais même les encourager et les rendre les plus accessibles possible. Plus ils seront accessibles et tolérés, plus ils seront de bonne qualité et donc fiables et donc moins ils feront de morts. Alors que de les interdire ne concernerait que les pays respectueux de la loi.

Laisser un commentaire

Fermer le menu