Gaspillage : la destruction des invendus non alimentaires va être interdite d’ici 2023

La mesure, présentée comme une « première mondiale » par le Premier ministre Edouard Philippe, vise à imposer aux entreprises de donner ces produits ou de les recycler. [Lire plus…]

Ndlr : Je ne sais pas trop ce que ça va changer, vu que la grosse part provient d’entrepôts étrangers. Mais bon, on peut espérer que d’autres suivent.

D’autre part, en ce qui me concerne, recycler des produits neufs n’est pas tellement mieux que de les jeter, ça revient quasiment au même. Ce que nous avons jeté tout au long du 20ème siècle, nous finirons bien par le recycler de toute façon. Nos déchets d’hier sont nos mines de demain. Le problème est de détruire quelque chose de neuf qui n’a jamais servi et cette bonne intention ne résout pas ça.

Mais bon, je ne voudrais pas avoir l’air de jeter bébé avec l’eau du bain, c’est mieux que rien et ce sera déjà bien assez difficile à mettre en place.

Laisser un commentaire

Fermer le menu