Fraude fiscale : en 2021, UBS invoquera l' »atteinte à la souveraineté helvète » pour contester la justice française

Fraude fiscale : en 2021, UBS invoquera l' »atteinte à la souveraineté helvète » pour contester la justice française

En première instance, la banque privée suisse, numéro un mondial, s’est vue infliger la sanction (3,7 milliards d’euros) la plus importante jamais prononcée par la justice française dans une affaire d’évasion fiscale. Les faits reprochés : « démarchage bancaire illégal » auprès de contribuables français et « blanchiment aggravé de fraude fiscale » de 2004 à 2012. Le géant suisse avait nié en bloc et fait immédiatement appel. À cause de la crise sanitaire, le procès a été reporté à mars prochain. [Lire plus…]

Ndlr : LA banque qui s’est permis toutes les malversations, usant de combines mafieuses, allant jusqu’à convertir l’argent des fraudeurs en diamants dissimulés dans des tubes de dentifrice. La banque dont Marcel Ospel président a commandité la création des subprimes à Fabrice Tourre. La banque que les suisses sont dû sauver avec leur épargne à coups de dizaines de milliards.