Facebook renonce à nous faire écrire en lisant nos pensées

Facebook renonce à nous faire écrire en lisant nos pensées

Facebook revoit ses priorités dans le domaine des interfaces homme-machine qui passent par le cerveau. Le réseau social s’en détourne, estimant qu’il n’y a pas de débouché à court terme. Une annonce qui survient alors que son partenaire universitaire a publié une étude scientifique vantant de nouveaux progrès dans ce domaine. [Lire plus…]