Energie: selon l’association NégaWatt, la France peut se passer du nucléaire

Energie: selon l’association NégaWatt, la France peut se passer du nucléaire

Le réseau d’experts vient de dévoiler un scénario à horizon 2050, basé uniquement sur des énergies renouvelables, et pas de nucléaire, à condition de s’attaquer au gaspillage. Cette publication quinquennale intervient en plein débat sur l’avenir énergétique de la France, qui s’est engagée à la neutralité carbone en 2050. [Lire plus…]

Ndlr : Reste à se poser la question de la pertinence de s’en passer totalement. Le nucléaire n’est clairement pas capable de répondre aux besoins énergétiques du futur. Mais il a des qualités qui font que d’avoir la fraction utile pourrait contribuer à la qualité de vie. Oui, 100% renouvelable est possible, on le sait. Mais les scénarios les plus favorables des grands organismes prévoient quand même tous aux alentours de 15% d’énergie nucléaire (fission, évidemment, il n’est pas là encore question de fusion qui sera une autre question dans quelques décennies) à l’horizon 2050.

Être contre le nucléaire par principe, c’est aussi bête que d’être pour. On peut très bien parvenir à alimenter le monde en totalité avec des énergies renouvelables, mais cela a un prix en termes de contraintes, d’exigences, qui éventuellement pourraient compromettre d’autres efforts à fournir dans d’autres secteurs. Le nucléaire est la solution de facilité pour décarboner l’énergie et cette facilité apporte comme avantage de disposer d’une ressource que l’on ne consomme pas dans le  respect des contraintes pour l’éviter.