En Chine, la menace d’un fardeau pour les générations futures

En Chine, la menace d’un fardeau pour les générations futures

Dans le pays le plus peuplé au monde, la natalité ne permet plus le renouvellement des générations. La possibilité offerte aux couples chinois d’avoir deux enfants n’y a rien fait. Et celle d’en avoir un troisième, à peine ouverte, pourrait être vaine. En attendant, le pays vieillit, inexorablement. [Lire plus…]

Ndlr : Le vieillissement n’est pas un fardeau. Après la phase de vieillissement vient le rajeunissement. Dans 30 ans ils seront quelques centaines de millions de moins et beaucoup plus jeunes. Et c’est un filtre social, nul ne grandit sans contrainte. La croissance impose des filtres inéluctables. Mais d’une manière générale, la perspective du déclin démographique n’est un problème que pour tout impérialisme, si on veut marcher sur les autres. A échelle de l’humanité, son déclin en raison de l’affaiblissement de la fécondité n’est qu’un atavisme anachronique. La natalité ne dépendra bientôt plus de la reproduction naturelle. Tout ceci sera parfaitement maîtrisé et gérable à souhait dans quelques décennies.