De nouvelles recherches révèlent l’étendue réelle de la corruption dans le secteur de la pêche

De nouvelles recherches révèlent l’étendue réelle de la corruption dans le secteur de la pêche

Les produits de la pêche sont devenus un élément indispensable de nos assiettes. On estime qu’au cours des six dernières décennies, la consommation mondiale de poisson par habitant est passée de 9,9 kg à 19,2 kg. [Lire plus…]

Ndlr : Et le black ? Quand les bateaux rentrent, jusqu’aux trois-quarts de la pêche n’arrive pas à la criée, disparaissant sur le quai.

Et la pêche est une des industries les plus gaspilleuses. Des milliards de poissons foutus sont rejetés, parce que illégaux ou trop petits et donc sont rejetés et vont crever. Et après il y a les crabes. Des milliards et des milliards de petits crabes fixés dans les filets, arrachés se retrouvant sans pattes et jetés à l’eau. Ne parlons pas des chaluts qui raclent les fonds détruisant tout sur leur passage.

C’est une véritable abomination !