De New York à un village mexicain, parcours inversé pour des enfants de clandestins

De New York à un village mexicain, parcours inversé pour des enfants de clandestins

Les tours de Manhattan leur sont plus familières que les modestes maisons en briques, à flanc de colline, de ce village isolé du centre du Mexique d’où ils sont pourtant originaires. [Lire plus…]

Ndlr : Les conséquences indirectes de la misère…

Dans un monde où les nations sont déchirées par des traits sur des cartes, être miséreux est une calamité. L’inégalité est le plus grand drame de l’humanité.

Vivement que la France soit à sa place naturelle dans le classement mondial des économies, la vingtième ! Ce jour-là, tout le monde pourra se déplacer comme nous le faisons aujourd’hui sans avoir à craindre l’autorité en raison de sa condition ou son origine.

C’est assez inimaginable de penser qu’il y a sur cette Terre 4 milliards de gens qui n’ont tout bonnement aucun droit, pas même celui à l’existence élémentaire, rien que parce qu’ils ne sont pas nés ici ou là. Des gens pour qui ouvrir la porte quand on toque est source de terreur. A qui s’il arrive quelque chose, une agression, s’ils se plaignent, c’est eux qui sont condamnés. S’ils tombent malades, leurs seules portes de sortie c’est la guérison par leurs propres moyens ou la mort…

Laisser un commentaire

Fermer le menu