Blé, maïs, riz, soja : la BAD engage 1,5 milliard USD sur deux ans pour 20 000 exploitants

Blé, maïs, riz, soja : la BAD engage 1,5 milliard USD sur deux ans pour 20 000 exploitants

Agence Ecofin) – « Face à la crise alimentaire qui guette l’Afrique en raison de la Covid-19 et les perturbations des approvisionnements alimentaires résultant de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, la Banque veut porter un coup d’accélérateur à la production agricole sur le continent. Plus de 1,5 milliard seront investis en seulement 2 ans ». [Lire plus…]

Ndlr : L’une des conséquences évidentes de la guerre est de devoir apprendre à se passer des productions auxquelles elle coupe l’accès et pas seulement au pétrole et gaz russes. Une belle décision de la BAD qui en profite pour accélérer le développement agricole de l’Afrique.