A l’ère de l’électrique, BMW et Audi se lancent dans la production d’essence

A l’ère de l’électrique, BMW et Audi se lancent dans la production d’essence

Tout en consacrant des milliards d’euros à la propulsion électrique, le Groupe BMW investit dans la production d’essence. Paradoxe ? Certes non. Ce carburant synthétisé à partir du CO2 de l’atmosphère doit contribuer à diminuer l’effet de serre. Autant sinon mieux que la voiture électrique. [Lire plus…]

Ndlr : Un très bon investissement. Carbon Engineering Ltd. vise à produire de ce carburant et Bill Gates y a investi 150 millions. Audi avait déjà développé un carburant neutre à base de CO2 avec une startup française il y aura bientôt dix ans. Des chercheurs ont converti en éthanol le CO2 grâce à des bactéries, ce qui apporte l’avantage de ne nécessiter aucun apport d’énergie. Richard Branson veut faire voler ses avions avec du carburant neutre dès 2025.
Le CO2 est le pétrole du 21ème siècle, notre richesse. En réalité, quand l’industrie se sera goulûment jetée sur cette manne colossale, sa concentration dans l’atmosphère va baisser extrêmement vite. Et on peut même se poser la question de savoir si on en aura assez et nous pourrions en manquer dès 2070.