Wing est la première startup autorisée à effectuer des livraisons par drones

Avant même Amazon, qui se vante depuis quelque temps de ses prototypes de drones livreurs, c’est la startup Wing qui obtient en premier l’approbation de la Federal Aviation Administration des États-Unis afin d’effectuer des livraisons commerciales dans le pays. D’après Bloomberg, cet accord a été donné suite à de nombreuses vérifications en termes de sécurité. [Lire plus…]

Ndlr : Quand j’étais jeune, d’être facteur était considéré comme un signe de réussite. C’était une fonction à responsabilités. Le facteur était celui qui portait les nouvelles, parfois le seul à visiter les personnes âgées reculées. Il portait sur lui de très fortes sommes les jours de paie de la retraite. Et le salaire était très bon, c’était un fonctionnaire avec un vrai diplôme et les avantages sociaux des fonctionnaires.

Plus tard, chauffeur-livreur était un bon métier pour celui qui n’avait pas de diplôme. C’était propre, considéré comme nécessitant un minimum de sens des responsabilités et le salaire était sympa. On avait la responsabilité d’un camion, on était indépendant.

Aujourd’hui, l’un comme l’autre sont des pis-allers pour chômeurs longue durée qui doivent reconstituer leurs droits, quand ce n’est pas un boulot d’esclave surexploité dans une startup comme Deliveroo.

…Et demain, quand je dis « demain », c’est pas « après-demain », c’est « demain », plus rien, terminé de livrer, tout ça sera automatique.

Laisser un commentaire

Fermer le menu