VIDEO : Verdir l’économie reste un défi de taille

San Francisco devient ce mercredi et pour trois jours la capitale mondiale de la lutte contre le changement climatique. Le Sommet mondial pour l’action climatique y réunit jusqu’à vendredi entreprises, investisseurs et ONG – bref, tous les acteurs non étatiques qui sont engagés contre les émissions de gaz à effet de serre. Cette manifestation sera l’occasion d’annoncer de nouvelles mesures en faveur du climat. Elle ouvre une séquence politique qui culminera en décembre avec la COP24 organisée à Katowice, en Pologne. [Lire plus…]

Ndlr : une erreur courante que je lis est de considérer que « pour atteindre les objectifs les volumes devraient baisser de X% par an ». Or il n’y a pas de raison que les volumes baissent chaque année si l’industrie n’inverse pas la production. Sauf à sacrifier la qualité de vie, ce n’est pas possible de diminuer les émissions de CO2. Et sacrifier la qualité de vie, c’est sacrifier la croissance et donc les moyens de la transition.

En réalité, la baisse sera brutale, drastique, dès lors que les investissements auront été réorientés. L’industrie va se jeter sur le CO2 et là la concentration va s’effondrer très rapidement.

Laisser un commentaire

Fermer le menu