Urgence climatique : verdir l’acier

Urgence climatique : verdir l’acier

De l’industrie du bâtiment à la construction automobile, l’acier est partout. C’est le métal le plus utilisé, mais aussi une source majeure d’émissions de gaz à effet de serre. Dans ce numéro d' »Élément Terre », nous examinons les pistes pour nettoyer l’une de nos industries les plus polluantes. [Lire plus…]

Ndlr : Je vous ai parlé déjà par le passé depuis longtemps de l’idée de remplacer l’acier dans le béton par de la fibre de carbone à base de CO2. Et il en est désormais question de plus en plus. C’est intéressant, parce que outre une résistance plus grande, le renforcement en carbone ne se corrode pas. L’acier est responsable d’une grande part de la fatigue du béton. Avec l’humidité il rouille, gonfle, fait éclater le béton, puis la corrosion ronge le métal, qui ne fait plus son office, le béton n’ayant plus sa résistance se fissure… et grâce à la plus résistance de la fibre de carbone on consomme moins de béton.