Humaniser les robots, une fausse bonne idée ?

De plus en plus perfectionnés, les robots s’humanisent et se dotent désormais d’intelligence émotionnelle. Tant et si bien que l’empathie ressentie à leur égard se renforce. De quelle nature est-elle ? En quoi se concrétise cet attachement ? Et existe-t-il des risques à trop s’attacher à eux ? Délimitation des enjeux de ce débat naissant, à la frontière de la philosophie, de l’éthique et du progrès technologique.

Continuer la lectureHumaniser les robots, une fausse bonne idée ?