Syrie: Trump promet des « décisions majeures » après une attaque chimique présumée

Donald Trump a promis lundi des « décisions majeures » sous 48 heures sur une possible action militaire américaine en Syrie, accentuant la pression sur le pouvoir de Bachar al-Assad et ses alliés russes et iraniens après une attaque chimique présumée qui a provoqué un tollé international. [Lire plus…]

Ndlr: Poutine s’en offusque et ça se comprend. J’explique depuis des années (depuis le début du conflit, en fait, qui s’est déroulé comme si c’était mon scénario) pourquoi Assad DOIT tomber. Là, il a gagné la guerre, c’est inacceptable pour les USA qui n’ont pas le choix, pour réaliser leur grand plan géostratégique de prendre en étau la Chine en 2020, ils doivent pouvoir survoler la Syrie et donc Assad doit tomber. Si ils ne parviennent pas à faire fermer la base militaire russe de Tartous, c’est moins grave, ça ne les empêchera pas de passer. En revanche, une fois Assad tombé, ce sera au tour de l’Iran, le dernier pays sur le trajet, d’une façon ou une autre.

Complot vous dites ? Non, stratégie militaire, de la manigance impérialiste tout-à-fait courante. Je n’ai pas peur d’affirmer que s’il y a bien eu gazage en Syrie, c’est du fait des américains qui se sont arrangés pour que de gentils rebelles le fassent à leur place. Dans toute action, plus en matière de guerre qu’ailleurs, il faut se poser la question de savoir à qui profite le crime ? Et là, c’est simple, il permet aux USA de relancer le conflit pour parvenir à leurs fins tout en obtenant l’approbation internationale. Le seul qui n’avait surtout aucun intérêt à faire ça, alors qu’il a gagné et que le monde entier se dit qu’il faudra compter avec lui, c’est bien Assad. L’affaire Skripal, il y a d’ailleurs de plus en plus d’hypothèses qui penchent envers une autre manigance en empoisonnant un gêneur avec un gaz toxique de l’URSS, comme si les russes n’avaient que ça comme méthode pour abattre un homme à Londres.

C’est simple : Assad DOIT tomber et il tombera, quel qu’en soit le prix ! Comme n’importe quel prix a été payé pour faire tomber l’Irak et la Libye. Pour ceux qui douteraient de la capacité des USA à faire ce genre de choses, rappelons qu’ils ne se sont pas gênés d’utiliser des obus à l’Uranium appauvri en Irak, des bombes thermobariques en Afghanistan, des bombes à sous-munition en Ethiopie, qu’ils n’ont jamais signé la convention contre les mines antipersonnel et qu’ils pratiquent allégrement la torture à Guantanamo et des prisons secrètes en Pologne. Et ça, ce n’est pas du complot, c’est factuel et facile à vérifier.

Laisser un commentaire

Fermer le menu