Smartphones: Huawei lance son propre système d’exploitation Hongmeng

Le groupe chinois Huawei Technologies , placé sur une liste noire par Washington, a demandé l’enregistrement de son système d’exploitation « Hongmeng » en Europe et dans au moins neuf autres pays, montrent les données de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). [Lire plus…]

Ndlr : Autant dire que Trump a tué Androïd et probablement aussi d’autres choses, peut-être Qualcomm ou même Intel. Oui, que tout le dispositif de communications soit chinois est un véritable danger. Mais ça ne donne pas le droit d’attaquer, il fallait répliquer pour que ce ne soit pas le cas ou prendre des mesures techniques de sécurité, visant à compartimenter par exemple, de sorte que toute attaque d’ampleur soit impossible. D’agresser pareillement les chinois va faire qu’au lieu d’exploiter l’existant sur le marché ils vont développer leurs propres ressources, voilà tout. Et inonder le marché avec ça. Apple, Google, Microsoft, Qualcomm, Intel, etc.. pourront le remercier.

Laisser un commentaire

Fermer le menu