Ni cours, ni profs : bienvenue à l’école démocratique de Paris

Ni cours, ni profs : bienvenue à l’école démocratique de Paris

Inconnu ou presque il y a quelques années, le mouvement des écoles démocratiques connaît en France un étonnant développement. L’enfant y a les mêmes droits qu’un adulte. Reportage à Paris dans le 19e arrondissement. [Lire plus…]

Ndlr : C’est ça l’avenir de l’école et ça marche, pour certaines depuis des dizaines d’années. Il est fréquent de trouver des enfants qui passent leur BAC brillamment à 15 ans ou même avant avec ce système éducatif qui engendre des adultes sociaux et responsables.

Par opposition au modèle traditionnel autocratique qui produit des formatages et rend impossible l’exploitation des capacités individuelles et engendre des adultes autoritaires et conservateurs, comme on peut le voir dans les commentaires.

Il faut savoir qu’un enfant laissé à lui-même dans un environnement stigmergique apprend à lire et à écrire en six mois, sans problème et bien mieux qu’avec n’importe quel autre type d’apprentissage. Il apprend une langue parfaitement en quelques mois. Et il ne peut être qu’excellent, puisque ne faisant que ce qu’il aime et pour quoi il est le plus doué, ce n’est pas le programme qui décide de ce qu’il doit apprendre, mais ses capacités personnelles. Ce qui apporte à la société une plus grande diversité de compétences puisque chacun s’est formé comme il l’entend et souvent dans quelque chose qui ne figurait pas dans un quelconque programme officiel.

En outre, ce système pédagogique induit l’apprentissage de l’empathie, les grands ne cassent pas la gueule aux petits, ils s’en préoccupent, parce qu’ils s’en sentent d’instinct responsables.

Un enfant n’est pas un sous-adulte, c’est un adulte en formation. Si au lieu de lui dire qu’il est trop petit pour savoir çi ou ça, qu’il doit obéir parce que ce sont les parents qui commandent, on lui parle comme à un adulte, il communique comme un adulte et commettra moins de bêtises, puisqu’il n’aura pas de limites à tester. Un enfant est capable de comprendre pourquoi telle chose ne doit pas être faite, mais si on le lui interdit au lieu de lui en parler, il va l’expérimenter. Par défi ou par curiosité.

L’école démocratique, c’est tout simplement l’enfant qui est pris pour ce qu’il est : un individu à part entière, doté de surcroît d’une capacité incroyable qui s’amenuise avec l’âge, à savoir la capacité d’absorber la connaissance comme une éponge.

Dans une école normale on bourre le mou, là on le laisse éponger tout ce qui traîne.

Laisser un commentaire

Fermer le menu