Lithium : une extraction directe de l’eau pourrait limiter l’exploitation des ressources naturelles

Lithium : une extraction directe de l’eau pourrait limiter l’exploitation des ressources naturelles

Des chercheurs ont récupéré du lithium, élément indispensable des batteries électriques high-tech, à partir d’eau issue de l’extraction du gaz de schiste. Un procédé inédit qui limite l’exploitation des ressources naturelles. [Lire plus…]

Ndlr : Tout ceci est très bien, tant qu’à foutre en l’air l’environnement par l’extraction du gaz de schiste, autant que l’eau qui en ressort soit filtrée.

Néanmoins, attention à ne pas revaloriser le secteur pétrolier, cette technologie permettant d’exploiter l’eau en sortie redonne de la rentabilité au secteur pétrolier et ça ce n’est évidemment pas bon du tout.
 
Ensuite, le lithium n’est pas un « élément indispensable des batteries électriques high-tech ». Les batteries au lithium sont une technologie obsolète, des années 90. Le lithium n’est ni la seule technologie, ni la meilleure et on saurait faire des batteries avec une bien plus considérable densité d’énergie, bien plus propres, mais les filières n’existent pas et ça ne génère pas le lucratif marché du lithium.
 
Le lithium n’est pas un avantage technologique, c’est un inconvénient. Il donne une image de pollution à la voiture électrique (même si c’est absurde) et par conséquent induit de la résistance (à l’électricité, donc) et ce d’autant qu’il limite l’autonomie et la vitesse de recharge des véhicules.
 
Abandonner la technologie lithium serait ce qu’il pourrait arriver de mieux à l’automobile.
 
« la demande mondiale explose, à un rythme dépassant la vitesse à laquelle le métal peut être extrait ou recyclé. »