L’IA est une véritable catastrophe pour l’environnement, ce rapport de Google fait froid dans le dos

L’IA est une véritable catastrophe pour l’environnement, ce rapport de Google fait froid dans le dos

Le rapport environnemental 2024 de Google révèle une augmentation en flèche des émissions de gaz à effet de serre de l’entreprise. Cette hausse est attribuée aux centres de données énergivores nécessaires pour alimenter son intelligence artificielle. [Lire plus…]

Ndlr : Déjà, il y a un biais : « L’IA de Google consomme autant d’eau que les deux tiers de la France sur un an »

Non, bien sûr que non. L’IA de Google a besoin d’autant deux que les deux tiers de la consommation d’eau de la France en un an, mais elle ne la consomme pas, 98 % est rendu à l’environnement. C’est juste le volume qui passe dans le système de refroidissement, c’est tout.

En réalité, l’IA s’implémente au système actuel, mais elle représente une considérable augmentation des services rendus du numérique et donc de son incidence écologique. Le numérique voit sa performance augmenter au carré de la progression de sa consommation d’énergie. Les microprocesseurs consomment de moins en moins d’énergie et sont de plus en plus performants. Mon P4 que j’avais au début des années 2000 consommait 450 W, avec 512 Mo de RAM, ce qui était plutôt considérable pour l’époque, comme 32 Go aujourd’hui.

A un moment donné, la clé c’est d’arrêter les biais cognitifs. Google a rendu un rapport, qui démontre qu’ils sont parfaitement conscients des choses, ce qui fait qu’en réalité ce n’est qu’une étape. Un jour viendra où le numérique représentera le gros de la consommation d’énergie mondiale, ce qui fait que l’humanité consommera trois fois moins d’énergie que s’il n’avait pas existé.

Short link : https://lmc.today/8j5y