Les théories du complot bien implantées au sein de la population française

Les théories du complot bien implantées au sein de la population française

Ce phénomène est d’autant plus marqué chez les jeunes, révèle une étude de l’IFOP pour la Fondation Jean-Jaurès et l’observatoire Conspiracy Watch.
[ Lire plus… ]

Ndlr : C’est très très inquiétant. Ce qui inquiétant n’est pas que la population ait ces croyances. elle les a toujours eues. Le problème, c’est que là elles se répandent et deviennent une opinion, un contre-pouvoir, grâce à internet, qui a considérablement élargi la sphère d’influence de chacun de leurs tenants.  Avant internet, la sphère d’influence d’un complotiste ou populiste, se limitait à son cercle familial, d’amis, travail…  aujourd’hui, il peut tenir son propos qui sera repartagé très rapidement, bien plus que la vérité, puis amplifié et traduit dans des tas de langues. Il va lui revenir après avoir fait trois fois le tour de la Terre, très amplifié et lui l’intégrera comme un complément d’informations qu’il diffusera alors.  Ca change la donne et ça, ça menace tout simplement la civilisation, il faut y mettre un holâ ferme !  …Mais si la loi doit le permettre, ce n’est pas à la loi de le faire, ce n’est pas à l’Etat de contrôler l’information et il s’agit d’y prendre bien garde. Nous sommes à une époque pivot où trois directions peuvent être prises : le complotisme populiste, le contrôle d’Etat de l’information… ou la démocratie !

Fermer le menu