Les Francais n’ont jamais autant dépensé pour s’offrir une voiture neuve

Les Francais n’ont jamais autant dépensé pour s’offrir une voiture neuve

Selon une étude du magazine L’Argus, les Français ont, en 2015, dépensé en moyenne 25.108 euros pour s’offrir une voiture neuve. Un prix en forte hausse qui s’explique par le succès de certaines options et de la personnalisation que proposent les constructeurs.
[ Lire plus… ]

Ndlr : A mettre en comparaison avec les chiffres des ventes qui sont particulièrement éloquents.  En 2010 il s’était vendu 2’250’000 voitures neuves après un pic historique en 2009 à 2’269’000 en raison de la prime à la casse. Avec 1’917’000 ventes en 2015, il se vend donc près de 350’000 voitures de moins qu’en 2010. http://www.fiches-auto.fr/articles-auto/l-auto-en-chiffres/s-650-chiffres-annuels-des-ventes-de-voitures-neuves.php ; Au-delà des théories exprimées dans cet article sur les équipements, il y a donc une cause bien plus simple, à savoir qu’ils expriment que l’inégalité économique continue d’augmenter. La catégorie de la population la plus nantie, donc la moins touchée par la crise, qui est aussi la plus âgée, ne change pas ses habitudes, alors que la catégorie des actifs, directement touchée achète beaucoup moins de voitures, ce qui augmente mécaniquement le prix moyen des véhicules vendus puisque les acheteurs les plus riches achètent évidemment des voitures plus chères.