Les assureurs britanniques tardent à préparer l’après-Brexit

L’ACPR a reçu très peu de demandes d’agrément en France de la part des assureurs d’outre-Manche. Le régulateur s’interroge sur la continuité des contrats. [Lire plus…]

Ndlr : Et pour cause, pour eux c’est très très compliqué. Vont-ils tout simplement abandonner les contrats ? Monter des filiales, éventuellement en se regroupant ? Sous-traiter les contrats ?

Quelle gabegie…

Laisser un commentaire

Fermer le menu