L’épidémie de coronavirus souligne la nécessité de s’attaquer aux menaces qui pèsent sur les écosystèmes et la faune

L’épidémie de coronavirus souligne la nécessité de s’attaquer aux menaces qui pèsent sur les écosystèmes et la faune

Les maladies transmises de l’animal à l’homme sont en augmentation, pourtant, l’activité humaine continue de causer une destruction sans précédent des habitats sauvages. Les scientifiques suggèrent que les habitats dégradés pourraient encourager des processus d’évolution plus rapides et la diversification des maladies (en anglais), les agents pathogènes se propageant facilement au bétail et aux humains. [Lire plus…]