L’Arabie saoudite prête à rapatrier le CO2 issu du gaz qu’elle vend

L’Arabie saoudite prête à rapatrier le CO2 issu du gaz qu’elle vend

Un deal inédit entre le royaume et la Corée du Sud. [Lire plus…]

Ndlr : Il faut imaginer, plutôt que de réaliser de l’hydrogène vert, c’est-à-dire à partir d’énergie renouvelable, du photovoltaïque installé dans le désert, les arabes préfèrent continuer de vendre du gaz qui servira à produire de l’hydrogène et à réimporter le CO2 que sa fabrication aura produit pour l’enfouir. Faut imaginer l’acharnement à refuser d’évoluer à tout prix jusqu’à l’absurde.

Que l’hydrogène est plus difficilement transportable (du moins tel quel, on peut le transporter sous d’autres formes, comme le concept d’Hysilabs) que le méthane ça peut se concevoir. De là à préférer produire de l’hydrogène bleu à partir de gaz naturel hyper-réchauffant plutôt que de l’hydrogène vert alors que l’Arabie Saoudite n’est qu’un immense désert brûlant…