En dix ans, les prix des énergies renouvelables ont drastiquement chuté

En dix ans, les prix des énergies renouvelables ont drastiquement chuté

Parfois accusées d’être trop subventionnées, les énergies renouvelables, principalement le solaire et l’éolien, ont vu leur prix chuter drastiquement ces dix dernières années. [Lire plus…]

Ndlr : Aujourd’hui le photovoltaïque est l’énergie la moins chère de l’Histoire de l’humanité selon l’AIEA et son prix est en baisse constante. De même que l’éolien qui a évidemment plus de peine à baisser, plus complexe la filière est plus conséquente. Mais dans l’avenir les mâts, les cabines, aujourd’hui en acier, pourront être en fibre de carbone à base de CO2. Les socles, aujourd’hui réalisés en béton bas carbone et déjà largement recyclé, vont intégrer de plus en plus de granulat issu du démantèlement des centrales nucléaires, ce qui pourra être une prestation supplémentaire du secteur éolien : servir de destination aux gravats. Et donc les éoliennes devenant négatives en carbone pourront émettre de plus en plus massivement de certificats carbone alors que le prix de la tonne, qui a déjà grimpé considérablement va continuer d’exploser.

Avec les ENR, à terme, l’énergie ne coûtera pour ainsi dire plus rien. Une fois le réseau développé, bien plus complexe et plus coûteux, une fois les stockages établis, reposant sur la réutilisation des batteries de véhicules, sur le V2G et sur la production d’hydrogène déployé, des stockages donc également sources de revenu, il n’y aura plus que la maintenance et la gestion du réseau. Parce que contrairement aux centrales qui impliquent des remplacements d’infrastructures, le foisonnement fait que de remplacer une éolienne ou des panneaux solaires relève de la maintenance courante. Et en plus il existe un marché de l’occasion, pour les pays émergents qui ont de la place et peu de moyens.
Dans 30 ans, si on a pas dilapidé d’argent dans du nucléaire à fission neuf, du moins sous forme de centrales, l’énergie pourrait être à 50€/MWh, distribution incluse.